morceau


morceau
Morceau. s. m. Bouchée, partie d'une chose bonne à manger, & separée de son tout. Gros morceau. petit morceau. bon morceau. morceau delicat, friand. morceau de pain. morceau de viande. manger, mascher, avaler un morceau. couper un morceau. couper un aloyau par morceaux. vous faites les morceaux trop gros. faire exercice aprés le repas pour abbattre les morceaux, c'est à dire, Pour mieux faire la digestion.
On dit, qu'Un homme aime les bons morceaux, pour dire, qu'Il aime la bonne chere.
On dit, Doubler les morceaux, doubler ses morceaux, pour dire, Se haster de manger.
On appelle, Le morceau honteux, Le morceau qui demeure le dernier au plat.
On dit prov. que Les premiers morceaux nuisent aux derniers, pour dire, qu'On ne peut plus manger à la fin du repas, quand on a bien mangé au commencement.
On dit, que Quelqu'un s'endort le morceau au bec, le morceau à la bouche, pour dire, qu'Il s'endort, qu'il se va coucher aussi-tost aprés le repas.
On dit, Manger un morceau, pour dire, Faire un repas fort leger. J'ay mangé un morceau avant que de partir.
On dit fig. Tailler les morceaux quelqu'un, pour dire, Regler, prescrire la depense qu'il aura à faire.
On dit aussi, Tailler les morceaux bien courts à quelqu'un, pour dire, Luy faire sa part bien petite.
On dit, d'Un homme qui vit de son revenu, & qui n'en a précisément qu'autant qu'il luy en faut, qu'Il a ses morceaux taillez, que ses morceaux sont taillez.
On appelle, Le morceau d'Adam, Cette petite eminence qui paroist au gosier des hommes.
Morceau, Signifie aussi, Portion, partie d'un corps solide & continu. Morceau de terre. voilà un bon morceau d'heritage. morceau d'estoffe. morceau de bois &c. couper par morceaux. il en a attrapé un bon morceau. cela n'est fait que de pieces & de morceaux.
Il se dit aussi en parlant d'un ouvrage d'esprit. Il y a de bons morceaux dans ce panegyrique, dans cette piece de poësie.
Morceau, Se prend aussi quelquefois pour une piece entiere qui ne fait point partie d'un tout; Et alors il ne se dit que des ouvrages de la main, ou des productions de l'esprit. Voilà un beau morceau d'Architecture. le Pantheon est un beau morceau d'Architecture. voilà un beau morceau de Sculpture, de Peinture, d'Orfevrerie &c. ce Sermon, cette Harangue est peut-estre un des plus beaux morceaux d'eloquence qu'il y ait jamais eu. cette Elegie, cette Eclogue sont de beaux morceaux de Poësie. ce Motet est un beau morceau de Musique.

Dictionnaire de l'Académie française . 1964.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • morceau — [ mɔrso ] n. m. • 1480; morsel 1155; de l a. fr. mors « morceau, morsure » 1 ♦ Partie, quantité qui a été séparée d un aliment, d un mets solide (soit pour être mangée en une bouchée, soit pour constituer une portion, une part). ⇒ bouchée, bout,… …   Encyclopédie Universelle

  • Morceau — Nom surtout porté dans la Vienne. Le mot morceau est un dérivé du verbe mordre, écrit le plus souvent morsel au moyen âge : il signifiait morsure, bouchée, puis a pris peu à peu son sens actuel. Difficile de savoir quel est son sens dans le nom… …   Noms de famille

  • Morceau — Mor ceau , n. [F.] A bit; a morsel. [1913 Webster] …   The Collaborative International Dictionary of English

  • morceau — [mō̂r sō′] n. pl. morceaux [mō̂rsō′] [Fr: see MORSEL] 1. a morsel; bit; fragment 2. a short composition, passage, or excerpt, as of poetry or music …   English World dictionary

  • morceau — (mor sô) s. m. 1°   Portion séparée d une chose solide, bonne à manger (ce sens est le premier, puisque, étymologiquement, un morceau est une chose mordue, une bouchée). Morceau délicat, friand. Couper un morceau. •   On vous met le premier à… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • morceau — nm. (petit) ; partie ; bouchée ; (petit) bout (de cellier, de terre, de jardin, de tissu, ...) : BOKON nm. (Aillon Vieux 273, Albanais 001, Annecy 003, Attignat Oncin 253, Albertville 021, Arvillard 228, Balme Sillingy 020, Bogève 217, Chambéry… …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • MORCEAU — s. m. Partie séparée d un corps solide et continu. Un morceau d étoffe, de bois, de pain, de viande, etc. Couper un aloyau par morceaux. Mettre en morceaux. Cet habit n est fait que de pièces et de morceaux .  Il se dit, absolument, d Une portion …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • MORCEAU — n. m. Partie séparée d’un corps solide et continu. Un morceau d’étoffe, de bois, de pain, de viande, etc. Mettre en morceaux. Il se dit spécialement d’une Portion séparée d’une chose solide qui peut être mangée. Gros, petit, bon morceau. Morceau… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • morceau — Un Morceau de quelque chose que ce soit, Frustum. Morceau de pain ou autre chose, Bolus. Petit morceau, Buccella. Le petit morceau qu on a coupé de quelque chose, Recisamentum. Un petit morceau de chair, Caruncula. Petit morceau et piece quarrée… …   Thresor de la langue françoyse

  • morceau — n.m. Un beau morceau, une belle fille. / Manger ou cracher le morceau, avouer, dénoncer, se mettre à table. / Casser le morceau à quelqu un, lui dire ses vérités. / Casser un morceau, faire un repas frugal. / Emporter le morceau, enlever une… …   Dictionnaire du Français argotique et populaire